Contexte, problématique

Le salon international de la lingerie à Paris est l'évènement incontournable pour toutes les marques de sous-vêtements, il est l'occasion de présenter les nouvelles collections aux acheteurs.

Pour faire suite au virage engagé sur l'édition 2014, Passionata souhaite trouver une alternative originale et connectée à son traditionnel défilé physique pour présenter sa nouvelle collection Automne/Hiver 15.

Il s'agit pour la marque de proposer un évènement qui soit encore plus innovant que celui de la précédente édition afin de casser les codes et d'offrir une expérience digitale encore plus immersive aux acheteurs.

Big Idea

Devenir acteur, de tout son corps, dans un jeu interactif de la seduction

L’approche de l’agence a été de s’appuyer sur la nouvelle Kinect (V2) sortie en Juillet 2014, dont le nouveau "Natural User Interface" permet d'offrir une expérience parfaitement immersive. En effet, cette nouvelle version permet, grâce à de nouveaux capteurs (Infrarouge, Couleurs), une détection plus fine du corps humain.

L'utilisateur est ainsi plongé dans l'univers de la collection : "Les dessous de l'enquête". Il devient enquêteur à la recherche de la parure coupable... coupable de le séduire. A la manière d'un jeu vidéo, il se retrouve dans une salle d'interrogatoire, explorant différents scénarios créés autour des thèmes des parures.

L'acheteur est ainsi invité à vivre une expérience interactive sans contact, uniquement par le mouvement des mains, lui procurant une sensation de contrôle total sur la suspecte se trouvant à l'écran.

Scénario

Le scénario se déroule dans une atmosphère inspirée des thrillers des années 50, l'utilisateur incarne un inspecteur qui doit interroger 5 jeunes femmes suspectées de séduction. Les 5 jeunes femmes, jouées par la même mannequin, sont placées en parade d'identification, les unes à côté des autres, de face. Elles suivent du regard l'utilisateur qui bouge face à elles, amplifiant dès le début l'immersion dans l'expérience.

L'enquêteur doit en sélectionner une pour procéder à l'interrogatoire dans une salle. La main qui se déplace représente une lampe torche dont le faisceau de lumière se déplace au grès des mouvements de l'utilisateur. A chaque tenue sa personnalité et donc une mise en scène différente pour chaque interrogatoire.

L’innovation au coeur des résultats

Le temps moyen passé sur l'outil a été de 3,5 min, ce qui démontre un fort intérêt des acheteurs pour cette opération de communication innovante et interactive. Cela a permis à la marque Passionata d'émerger sur le salon face à la concurrence et de susciter un réel engouement pour cette opération ludique et moderne.

Suite à ce succès Passionata lancera en septembre 2015 une version web de l'application lors de la présentation de la collection au grand public.

De plus, la marque étudie également l'opportunité de développer une version en magasin de l'application, ce qui permettrait aux consommateurs de mieux appréhender la collection lors de leurs sessions shopping.